17 novembre 2007

Manifestation du 20 novembre

afiche_manif

Entre la casse du service publique d’éducation avec les suppressions de postes au sein de l’Education Nationale qui va entrainer inévitablement une surcharge dans nos classes et un projet éducatif qui à terme entrainera (avec la suppression du collège unique) une sélection dés l’entrée du collège ainsi qu'une perte d’option et de diversité d’enseignement au lycée ( avec la suppression des filières du Bac Général), l'Union Nationale Lycéenne 16  estime que l’Education est en danger.

L'Ecole républicaine ne doit pas être un lieu de sélection sociale mais au contraire mettre en application l'Egalité et permettre à tous les jeunes de réussir. C'est un objectif qui ne peut être atteint dans les conditions actuelles de baisse des moyens.

C’est pour cela que nous devons être déterminés à faire entendre le 20 novembre nos exigences pour un Service Public d'Education de qualité accessible à tous, mais aussi pour un système universitaire égalitaire. En effet, les lycéens seront les premiers touchés par l'entrée en vigueur de la « loi Pécresse » dans les prochaines années.

Il faut être déterminé à prendre toute notre place dans la riposte unitaire du monde éducatif et de la communauté universitaire face à un budget 2008 de l'Education irresponsable, à une loi sur l'autonomie des universités dangereuse et aux menaces qui pèsent sur l'Egalité dans le système scolaire et universitaire.      

Le 20 novembre doit nous permettre d'exprimer notre refus d'une politique éducative guidée par des logiques de restrictions budgétaires. Il nous faut amorcer un travail d'information sur les dangers des nouvelles suppressions de postes qui vont encore détériorer les conditions d'étude, mais aussi plus globalement sur le risque d'instauration d'une école à deux vitesses avec la suppression programmée de la carte scolaire, du collège unique et sur le risque que présente la « loi Pécresse » sur l'autonomie des universités dans sa forme actuelle.

L'UNL soutenue par sa fédération Charente demande notamment la mise en place d'un véritable Service Public de l'Orientation doté des moyens nécessaires pour dispenser une information de qualité à tous les élèves avant leur entrée dans le système universitaire. Nous réclamons également le retrait de la préinscription obligatoire à l'université, vu comme un préalable à la sélection à l'entrée de l'université.

Afin de faire entendre la voie des lycéens en Charente l’Union Nationale Lycéenne 16 appelle tous les lycéens à manifester auprès des fonctionnaires le 20 Novembre à 10h, place de la Bussatte à Angoulême.

LABROUSSE Thomas
Responsable Fédéral de l’Union Nationale Lycéenne 16

Posté par UNL16 à 14:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Manifestation du 20 novembre

Nouveau commentaire